Vers une sociolinguistique computationnelle

L’Atelier des Humanités Numériques accueille Jean-Philippe Magué,
Maître de Conférences à L’École Normale Supérieure de Lyon

Mardi 26 mars 2019 : 14h – 16h –
ENS de Lyon – salle D4 024

Résumé :

La langue varie : d’un individu à l’autre, d’une communauté à l’autre et bien sur d’une époque à l’autre, les manières d’employer une même langue varient. Depuis une cinquantaine d’années la sociolinguistique variationniste s’attache à montrer comment les structures sociodémographiques des populations conditionnent cette variation.L’explosion de la communication en ligne, notamment via les réseaux sociaux, est en position de bouleverser les méthodes de la sociolinguistique. On dispose à présent de données numériques portant tant sur les interactions linguistiques des individus que sur leur sociabilité qui diffèrent radicalement, tant qualitativement que quantitativement, des données traditionnelles de la sociolinguistique.Nous présenterons le projet SoSweet qui vise précisément à développer une sociolinguistique computationnelle basée sur ces données.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.